traversée du nord de la Grèce

visite des Météores:

Ce sont des monastères perchés depuis des siècles en haut des falaises. Le paysage est assez magique à lui tout seul. On comprend que les moines y aient élu domicile. On dit que la foi soulève des montagnes. Les orthodoxes se sont servis des deux (foi et montagne) pour y accrocher leurs monastères.

 visite de la grotte de Perama:

Immense grotte découverte depuis 70 ans.

 Enfin le grand jour pour Jérémy, nous postons la dernière enveloppe pour le CNED le 10 juin. L’école est finie!

Pour fêter ça, on s’offre un petit stage multi-sport décathlonien!

Commentaires (3)

Un bien grand jour!

Finie la partie Sud de la Grèce, on migre vers le nord en passant au-dessus du canal de Corinthe (80 m de hauteur, 6 km de long, et 25 m de large).

 Halte à Perachora où va se dérouler la course mythique des 2 frères: 1 h de course avec 20 m de nage en mer à mi-parcours. Bravo aux athlètes! Et Jérémy a promis une belle revanche à Thomas pour la prochaine édition. A suivre….

Visite de Delphes:

Un sphinx assez étonnant avec sa tête de femme et ses ailes. Un aurige (conducteur de char) en bronze plus vrai que nature!

Le grand jour est enfin arrivé: les 4 ans de Baptiste!

Les frangins ont préparé un gâteau et lui ont acheté ou fabriqué des cadeaux. Ils sont si heureux de fêter l’anniversaire de leur p’tit Bapt! Le principal intéressé est très content lui aussi. Un bon gâteau, des petits cadeaux, et une partie de foot: « c’est génial ! »

Un bien grand jour, car c’est aussi l’anniversaire d’un autre p’tit gars: Bon anniversaire Marius (11 ans)!

Maintenant, on tourne la page grecque et on se dirige vers notre prochaine destination: la Turquie. Alors on vous laisse car la route va être assez longue…

 

Commentaires (2)

La côte Est du Péloponèse

Escale à Nauplie

On attaque fort avec l’ascension des 900 marches menant à la citadelle. Notre effort  est récompensé par une vue superbe sur le golfe de Nauplie.Les rues piétonnes de la vieille ville sont très sympas, les restaurants partagent le trottoir avec les nombreuses échoppes touristiques. Premier bain pour Tom et Baptiste.

 Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? A chaque pays son système de branchement pour les bouteilles de gaz. En Grèce, on ne peut pas faire reprendre une bouteille française et à 2mm près le pas de vis de la bouteille grecque ne correspond pas. Ce n’est pas grave, les gens sont vraiment gentils car ils nous donnent un adaptateur et s’excusent de nous faire payer la nouvelle bouteille plein pot.

Visite du théâtre d’Epidaure

On est frappé par la formidable acoustique des lieux. Cela tient au nombre d’or (1,619), c’est une proportion entre la hauteur et la largeur qui fait que la construction est très réussie. A nimporte quel endroit, jusqu’en haut des gradins, la voix arrive avec une clarté impressionnante. Et pour celui qui se trouve sur scène, il a un retour de sa voix tout aussi clair.

Nous voici maintenant à Galatas. Un petit tour au marché, puis on embarque sur un bateau pour l’île de Poros. Durée de la traversée: 2 minutes. Prix par personne: 0,80 euros.

 

 

On vous envoie des oliviers et des fleurs par milliers!

Commentaires (5)

Coup de coeur

On a découvert un superbe site, un air de Lubéron les pieds dans l’eau, ça s’appelle Kardamyli! C’est un petit village juste au -dessus de la région du Magne. Les maisons sont assez simples, toutes en pierre, avec des jardins multicolores. Les Grecs s’affairent pour les fêtes de Pâques, mesdames repeignent les murets et les bords de trottoir à la chaux, les messieurs quant à eux sont plus discrets.

 Avant, pendant et après le passage de la vague. Sylvain découvre que la force de la vague est supérieure à la sienne!! (heureusement que ce n’était pas les vagues de St-Malo, pas vrai Léon?)

Mystra, à côté de Sparte:

Le port de Gythion:

Cela fait des semaines que nous n’avons pas croisé une laverie automatique, le linge sale remplit maintenant trois grands sacs. Donc il faut passer à l’acte: LA LESSIVE A LA MAIN  avec dans le rôle principal Baptiste. Tous les fils d’étendage étant occupés par des poulpes, on doit se résoudre à faire sécher le linge sur un bateau!

Les cloches de Pâques sont passées, la chasse au chocolat est déclarée:

Commentaires (2)

Arrivée en Grèce

On quitte l’Italie à Bari par la mer en direction de la Grèce. 15 heures de ferry pour rejoindre Patras, porte d’entrée du Sud de la Grèce. Seul camping-car sur le pont garé  parmi les camions, ça nous confirme qu’on est encore hors-saison pour cette destination. On passe la nuit par terre dans le salon du bateau, avec un réveil inopiné à 4 h du mat’ pour une escale à Igoumenitsa. Mais on parvient à se rendormir jusqu’à 8h.

 

 

Pas facile de lire le grec, heureusement mes cours de grec ancien me reviennent peu a peu en memoire. Je sens que ca va etre utile pour dechiffrer les panneaux. (desolee pour les accents mais ils n’existent pas sur le clavier grec!)

Premiere visite:

On commence par Olympie où se trouve le musée de l’histoire des jeux Olympiques, très instructif. On y apprend notamment que les femmes n’avaient pas le droit d’y assister (peut-être parce que les athlètes concouraient nus…?), que les vainqueurs recevaient une couronne d’olivier (la couronne de laurier est venue plus tard), que des épreuves étaient réservées aux jeunes à partir de 12 ans. Il y a aussi le site des jeux à visiter mais il ne reste plus grand chose. Nous le verrons simplement de l’extérieur, pas de stade mais une piste longue de 192 m pour les courses à pied.

 

Départ pour un petit village de montagne, Stemnitsa. Le paysage rappelle le verdon avec ses grands gorges et ses cascades. Nous partons pour une randonnée menant à deux monastères, le premier construit contre la roche, et le deuxième « monastère Philosophie »  se trouve sur l’autre versant. Il est ravissant et l’on y fait la rencontre de notre premier pretre orthodoxe. On en profite aussi pour se redire oui dans un temple orthodoxe avec notre fils Thomas pour photographe.

Des candidates au voyage se pressent pour visiter le camping-car:

Heureusement que nous avons un Super heros a bord pour repousser l’invasion!

Aujourd’hui course d’endurance au programme avec de sacrees montees. Les visages parlent d’eux-memes!

 

Commentaires (2)