Sur la route de l’Ourika

Nous partons à la neige au Maroc. Oui, ici il y a une station de ski, la plus haute de toute l’Afrique. La montée du col se passe sans difficulté. Nous avions un petit doute compte tenu du manque d’équipement (du pays et aussi de notre camping-car). Dès l’arrivée à la station nous sommes accueillis par des loueurs de matériel et des moniteurs de ski. Même les traditionnels vendeurs de colliers berbères sont au pied des pistes!

Nous optons tout d’abord pour une promenade vers un superbe panorama sur le plus haut sommet marocain, le Toubkal (4162m). C’est magnifique et en même temps si insolite de voir des genêts dans la neige, des muletiers monter des villages voisins proposer leurs services à la station.

DSC_1377

 

 

 

 

 

 

DSC_1428

 

 

 

 

 

 

DSC_1424

 

 

 

 

 

 

DSC_1396

 La neige est assez inégale, 2 pistes sur 8 sont ouvertes, par conséquent avec la forte approbation des enfants, nous laissons tomber le ski pour la luge. Baptiste est le « roi de la glisse »!

DSC_1453

DSC_1455

DSC_1385

DSC_1399

DSC_1414

DSC_1444

maisons de bergers

maisons de bergers

Depuis 2 semaines le linge sale s’amoncèle. Les laveries automatiques étant assez rares par ici, on sort la bonne vieille machine à laver dans l’eau de la rivière. Cela crée un petit spectacle dans le village qui ne doit pas souvent voir des touristes s’arrêter pour faire leur lessive et l’étendre dans les branches.

DSC_1461

La route de l’Ourika c’est aussi la route de l’artisanat: fer forgé, ébénisterie, poterie,… On fait halte dans un village de potiers, toute la famille participe à l’affaire: celui qui prépare la terre, celui qui  la tourne, celui qui la décore, …. On se croirait dans une ruche en pleine activité. Les bols sont tournés à une vitesse phénomale, 200 bols par jour par potier. C’est assez impressionnant à regarder, et pas si facile qu’il n’y paraît. (Geneviève si tu nous lis, je réserve un nouveau stage à mon retour!) Le boss est super sympa et nous fait profiter d’une petite formation sur le tadelakt. Une bonne journée dans cette famille de potiers.

P1020093

P1020099

P1020104

P1020100

P1020097 

5 Responses to “Sur la route de l’Ourika”

  1. ROGER dit :

    Coucou !
    Votre voyage se déroulant toujours aussi bien, même avec des loisirs hivernaux, que demander de plus. Au cours de votre périple, vous aurez vu beaucoup de petits métiers enrichissant pour les enfants.
    De vous voir parfois en tenue estivale, nous réchauffe un peu car ici le printemps est encore loin.
    Même, si je ne mets pas de commentaire, je continue à vous suivre tout au long de votre parcours.
    Bises et @+
    Roger

  2. ROGER dit :

    Une nouvelle marque vient de sortir: la  » Christel washing machine  » !
    Christel ton sourire laisse supposer que faire la lavandière (pas du Portugal) est très agréable. Je ne t’envie pas pour autant !
    Bises à tous !
    Roger

  3. Leghrairi dit :

    bonjour.
    je suis tombé sur votre site par hasard. Merci de nous faire partager votre aventure et tour du monde. La vallée de l’Ourika est vraiment superbe en période hivernale.
    je vous invite si ce n’est déjà fait à vous rendre sur le site de Setti fatma, à quelques km en bas de Oukaimeden et dans le fond de la vallée. de belles randonnées peuvent y être faîtes avec des cascades, chutes d’eau en échelle. bon voyage !
    Malek de Paris

  4. Clement dit :

    Coucou la famille
    Tous d’abord je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2010 pleines de bonheurs de découvertes le tous accompagné d’une sante d’enfer.
    Les photos du Maroc sont tous simplement magnifique ; j’ai adoré celles faites au ski 🙂
    bisous à tous et toute
    Clément

  5. Hugot Pierre dit :

    Toujours très agreable et très intêressant de découvrir le Maroc avec vous.
    Nous admirons paysage,neige,poterie…..Nous vous embrassons .P et P.

Poster un commentaire